Montpellier Business School poursuit sa lutte contre le sexisme et les discriminations

Première bonne nouvelle, à quelques semaines de la rentrée. L’école de commerce Montpellier Business School a annoncé le 22 juillet 2020 son souhait de renforcer ses outils pour lutter contre le sexisme et les discriminations. Déjà engagée, elle proposera dès septembre 2020 une cellule d’écoute, une aide interne et une charte de sensibilisation et de prévention contre le sexisme, les agressions sexuelles et le cyberharcèlement.

L’intégration et l’inclusion sont les mots d’ordre de cette rentrée pour Montpellier Business School (MBS). La cellule d’écoute et d’information, baptisée Wethics, y sera inaugurée en septembre 2020. Composée d’experts indépendants soumis à une déontologie stricte et au secret professionnel, son but sera de protéger les victimes face aux violences subies. Une assistance valable dans des cas de discrimination, d’inégalité de traitement, de harcèlement (de tous types), de violences, d’agissements à caractère sexuel ou sexiste et de conflit éthique.

Étudiants et collaborateurs, victimes ou témoins pourront y avoir recours. Ils bénéficieront d’une aide dans les 12 heures suivant leur demande, et pourront être orientés vers un dispositif de soutien psychologique. L’accompagnement ne s’arrête pas là. La cellule d’experts mandatés s’alliera à la Direction des ressources humaines, de la diversité et de la RSE pour établir un diagnostic de la situation et déterminer des mesures et sanctions nécessaires, afin de ne laisser aucun cas sans suite.

Deux référents « harcèlement sexuel » nommés

Le recours à des avocats experts et externes n’est pas la seule option. Une nouvelle aide interne sera également mise à disposition, avec un soutien et une sensibilisation entre étudiants. Deux référents « harcèlement sexuel » ont été nommés parmi les collaborateurs de l’école. « Il est désormais important d’élargir encore la sensibilisation et la formation sur ces sujets afin de pouvoir mieux traiter, accompagner et orienter les étudiants qui rencontreraient des situations de harcèlement, discrimination ou violences en entreprise ou sur le campus », explique Philippe Michaud, directeur des ressources humaines, de la diversité et de la RSE.  

Dernier projet de cette rentrée, une charte mise en place par les étudiants. « Nous travaillons sur une Charte de sensibilisation et de prévention contre le sexisme, les agressions sexuelles et le cyberharcèlement à destination du monde associatif », détaille Shana Krief, étudiante en Bachelor.

« Ce projet a vu le jour après notre intégration au BNEM, le Bureau national des étudiants en management. L’objectif est de libérer la parole des victimes afin que chacun puisse se sentir en sécurité. »

Une école doublement labellisée pour son engagement

L’accompagnement et l’intégration de chaque élève avant, pendant et après leur cursus sont des priorités pour Montpellier Business School. D’ailleurs, MBS est la première (et à ce jour, la seule) grande école à codétenir les labels « Diversité » et « Égalité professionnelle entre les femmes et les hommes » de l’Afnor.

Photo de couverture : Montpellier Business School
Texte : Mélanie DOMERGUE

Laisser un commentaire