Crowdfunding : THE SORORITY a besoin de vous

Souvenez-vous : il y a quelques semaines, nous vous présentions THE SORORITY, une application pensée pour assurer la sécurité des femmes et personnes issues des minorités de genre. Un an après un premier crowdfunding, un nouvel appel aux dons est lancé pour pérenniser cet outil et le développer à plus grande échelle.

L’application a été téléchargée plus de 8 000 fois depuis son lancement sur les stores, en septembre 2020. Aujourd’hui, l’heure à son développement. Il se fait en toute indépendance : voilà pourquoi le soutien d’entreprises, commerçants, associations, personnalités publiques, institutions publiques et privées est si important.

Une mobilisation efficace est ainsi demandée une nouvelle fois à l’occasion de ce nouveau crowdfunding. Plusieurs paliers ont été créés pour suivre l’évolution de ce crowdfunding. Pour le moment, un palier (de sécurité) a été élevé à 5 000 euros. À l’heure où nous écrivons ces lignes, près de 4 000 euros ont été récoltés.

Crowdfunding Mélanie Domergue
Ce deuxième crowdfunding possède plusieurs paliers. Le but : faire de l’application un outil durable dans le temps et utilisable par un maximum de personnes.

Le premier palier à atteindre pour pérenniser THE SORORITY est celui de 7 500 euros : grâce à cette somme, les frais de fonctionnement et les charges générées par l’application seront payés pour un an. Le deuxième palier est de 15 000 euros. Cette nouvelle étape conduirait au développement de THE SORORTIY à l’international, à commencer par les pays francophones qui en font la demande : Belgique, Suisse, Canada, Maroc, Algérie, Tunisie, etc.

Avec 18 000 euros, ce crowdfunding rendrait possible l’ouverture de l’application aux moins de 15 ans. À partir de 45 000 euros, THE SORORITY bénéficierait d’un accès dédié aux professionnel.le.s de l’accompagnement,avecvérification et certification desprofils. Par ailleurs, de nouvelles options de localisation par proximité/accès immédiat via l’application seront disponibles.

Crowdfunding Mélanie Domergue
Depuis son lancement en septembre 2020, l’application a reçu de très bons retours.

Avocat.e.s, juristes, psychologues, médecins et associations spécialisées et coachs (bien être, entrepreneurial, self-défense, sport, etc.) seront concerné.e.s par cette mise à jour. Le cinquième palier (58 000 euros) aurait vocation à développer le fil d’actualités, pour multiplier les interactions ciblées et optimiser l’aide sur des sujets précis.

Le sixième palier (82 000 euros) est pensé pour un accès parallèle, une seconde plateforme distincte, à destination des professionnel.le.s de la sécurité (publique et privée – profils vérifiés et certifiés). Les créateurs de THE SORORITY songent également à inclure les hommes via cette seconde plateforme. Il faudrait alors qu’ils soient recommandés par un nombre minimum d’utilisateurs.trices.

Ils n’auront pas un accès direct à l’application, mais ils pourront proposer leur aide en cas d’alerte ou de situation d’urgence. Enfin, le dernier palier de ce crowdfunding (100 000 euros) est symbolique. Il annoncera le démarrage du déploiement mondial de l’application, notamment dans des régions où la région et la sécurité des femmes représentent une urgence absolue.

Photo de couverture et photos : THE SORORITY
Texte : Mélanie DOMERGUE

Laisser un commentaire