Gard Sport

Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc : la Ville de Nîmes soutient Christina Viala et Véronique Giudicelli

Christina Viala et Véronique Giudicelli partiront en mars 2021 pour la 30e édition de cette course d'orientation. C'est à bord d'un véhicule électrique qu'elles défendront l'association nîmoise Via Femina Fama.

Repoussée en 2021 à cause de la pandémie de Covid-19, l’édition des 30 ans aura bel et bien lieu. Les Gazelles s’apprêtent à retrouver le désert marocain du 12 au 27 mars 2021. À cette occasion, le maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier, a tenu ce vendredi 8 janvier à apporter son soutien à l’équipage 502, constitué de Christina Viala et Véronique Giudicelli. Les deux amies prendront part à la compétition en représentant l’association nîmoise Via Femina Fama, qui lutte pour défendre les droits des femmes et contre les violences conjugales.

Le top départ n’est plus si loin, mais il s’est bien attendre. En guise de porte-bonheur et de soutien, Jean-Paul Fournier a ainsi remis les stickers de la ville de Nîmes aux deux participantes. Dans près de deux mois, Christine Viala et Véronique Giudicelli s’engageront pour une aventure unique à travers les dunes marocaines. Au programme de ce raid 100 % féminin, pas de téléphone ni de GPS, mais une navigation à l’ancienne, et en hors-piste. Un stage de mécanique et de navigation a bien entendu été suivi par les participantes. Par ailleurs, la vitesse n’est pas prise en compte dans le classement.

Christina Viala, infirmière et Véronique Giudicelli, juriste, sont toutes deux âgées d’une cinquantaine d’années. Les deux amies, passionnées de gospel, relèveront ce défi à bord d’un véhicule électrique, comme le feront également une vingtaine de concurrentes. Un choix qui s’inscrit dans le tournant déjà opéré par le Rallye depuis 2010. Cette compétition est en effet écoresponsable et porte la norme ISO 14001, plaçant ainsi l’environnement et sa préservation comme priorités durant le déroulement de l’épreuve.

gazelles Mélanie Domergue
C’est à bord d’un véhicule électrique que Christina Viala et Véronique Giudicelli vont rejoindre l’aventure en mars 2021.

Le Rallye des Gazelles a aussi une vocation humanitaire, notamment par l’association Cœur de Gazelles, qui œuvre chaque année auprès des populations locales. Par ailleurs, chaque Gazelle a la possibilité, si elle le souhaite, de donner jusqu’à 1m3 de dons. Cette course est également l’occasion de se rendre sur place pour observer le travail des bénévoles au quotidien.

Depuis 1990, le Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc est une course d’orientation qui rassemble chaque année des femmes âgées de 18 à 71 ans, et issues de plusieurs nationalités. Le but : se dépasser, certes, mais aussi concourir pour représenter les associations de leur choix. Qui a dit que le rallye n’était qu’une affaire d’hommes ?

Photos : Mairie de Nîmes
Texte : Mélanie DOMERGUE

POUR SUIVRE LE RALLYE AÏCHA DES GAZELLES DU MAROC SUR INTERNET :

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :